Une exposition Playmobil à Montpellier.
Une exposition Playmobil à Montpellier. - N. Bonzom / Maxele Presse
LANCER LE DIAPORAMA
Nicolas Bonzom

Ce sont plusieurs milliers de petits et grands enfants qui ont sillonné les allées du salonPlaym’Hérault, dès samedi, au gymnase Albert-Batteux à Montpellier (Hérault).

Sur quelque 1.500 m2, des collectionneurs de Playmobil se sont donné rendez-vous pour la quatrième année consécutive pour présenter des reconstitutions parfois impressionnantes.

« Les Playmobil ne m’ont jamais quitté »

Parmi elles, la reproduction du château de Versailles et de ses jardins sur près de 55 m2, une course camarguaise ou un rallye des Cévennes à l’échelle des 7,5 cm des célèbres figures, inventées en 1975.

Une exposition Playmobil à Montpellier.
Une exposition Playmobil à Montpellier. - N. Bonzom / Maxele Presse

Une passion qui n’a jamais lâché les collectionneurs. « J’ai eu ma toute première boîte à l’âge de 4 ans, c’était un shérif, raconte Maxime, 29 ans, qui a reconstitué un train voyageant dans la campagne. Depuis, les Playmobil ne m’ont jamais quitté. Aujourd’hui, j’arpente les brocantes, les sites de vente sur Internet ou les rendez-vous de collectionneurs pour trouver des pièces… »

« Un jouet indémodable »

« C’est un jouet indémodable, reprend un autre passionné de passage sur le salon. Aujourd’hui encore, les enfants sont émerveillés… Et les parents leur montrent les figurines qu’ils avaient à l’époque. »

Une exposition Playmobil à Montpellier.
Une exposition Playmobil à Montpellier. - N. Bonzom / Maxele Presse

Chez Estelle, la passion des petites figurines a ressurgi il y a cinq ans… « A 14 ans, on va te dire ''Hou la honte, elle joue encore aux Playmobil !'', explique-t-elle à une jeune adolescente qui s’émerveille devant son château de princesse. Alors, soit tu joues en cachette, soit tu mets tout ça dans un carton, au grenier, et tu ressors tout ça quand tu as 20 ans… Moi, c’est comme ça que cela s’est passé ! 
»